Leçon de pilotage à l’espagnole

C’est sur le très beau tracé du circuit de Navarra que les participants du Challenge des Monos disputent la 2ème manche du Challenge des Monos 2024.

On a laissé la pluie en France, quoique, une averse viendra rafraîchir l’atmosphère dans la soirée de vendredi.

Avec l’absence de Thimothée COLLET-MATTRAS blessé la semaine précédente, c’est 25 pilotes qui ont répondu « présent » et dire que l’épreuve a failli disparaître du calendrier 2024 !

A l’aube de cette épreuve, tous les espoirs sont permis.

Samedi

Le circuit a été refait notamment le grand virage à gauche qui précède la descente vers la ligne droite opposée.

D’après ce qu’on entend, c’est environ 1 seconde de gagné sur les chronos de l’année précédente.

D’ailleurs, dès la première séance d’essai, le record tombe et Nicolas Bonduelle #59 s’empare de la pole provisoire en 1’51″156 devant Eric Mizera #22, suivi du très véloce Randy Huron #69.
Hervé Somson #17, pour son retour dans le Challenge signe un beau chrono devant Matthieu Wattremez #39 et Tom Bonduelle #49, les 2 autres coéquipiers de Nicolas dans le team Bonduelle Moto Sport.

En Mono2, il faut aller un peu plus bas dans le classement pour retrouver la machine de Grégory Hache #42, Thierry Flégar #60 et Thierry Bellanger #5

Dans la 2ème séance, le professeur Bonduelle améliore encore et place sa Kramer en pole position avec un chrono en 1’50″370, Randy Huron, en bon élève, s’adjuge la 2ème place devant Eric Mizera, 3ème.
En 2ème ligne, on retrouve Hervé Somson, Matthieu Wattremez et Jérôme Savy #19 qui dérobe la dernière place de la seconde ligne et renvoie Tom Bonduelle derrière lui, accompagné de Franck Delaury #90 et Xavier Pommier #3

Dans la catégorie Mono2, Grégory Hache est le prétendant à la victoire en catégorie mais se retrouve à 10″ du pole man, c’est dire si le circuit favorise les machines rapides.

Le dernier de la classe est très loin au chrono non sans avoir essayer d’embobiner les commissaires en effectuant un tour supplémentaire. Dommage, il s’est fait rattraper par la patrouille, en l’occurrence la direction de course et son temps n’est pas validé.
Dommage, çà lui aurait épargné d’arborer le bonnet d’âne, enfin, plutôt la chasuble fluo pour la circonstance.

La première course est programmée en toute fin d’après-midi ou plutôt en début de soirée.

On ne sait pas si c’est le fait de rater le punch du samedi soir mais tous les pilotes étaient présents en pré-grille 20′ avant le départ.

Dès l’extinction des feux, Nicolas Bonduelle prend le commandement suivi de près par Randy Huron, en fin de course, peut-être gêné par les attardés, il ne pourra pas refaire son retard.
Derrière eux, Eric Mizera prend la 3ème place provisoire devant Hervé Somson avant de devoir effectuer un passage par la voie des stands suite à une pénalité qui lui est infligée.
A l’arrivée, Nicolas Bonduelle franchi la ligne en vainqueur devant Randy Huron, Hervé Somson complète le podium.

Podium Scratch Course 1

Podium Mono2 Course 1

Podium Course 1, les 2 catégories réunies

Comme à l’accoutumée, la course est refaite de la bouche des participants qui n’hésitent pas à en rajouter un peu, le punch aidant à délier les langues.
Au passage, saluons cette initiative de la part du WERC, que dis-je, cette tradition où tout le monde peut se retrouver, se connaître et surtout décompresser autour d’un verre de l’amitié.

Dimanche

La journée semble bien longue et tout le monde, ou presque, peaufine ses réglages et sa stratégie.

En fin de journée, le départ est donné à 19h45.
Très vite Nicolas Bonduelle prend la tête mais Randy Huron en bon élève résiste et passe devant dès les premiers tours.
Le professeur ne peut rien faire d’autre qu’observer.
Même en étudiant toutes les possibilités, Nicolas Bonduelle doit s’incliner devant Randy Huron, tout surpris de gagner devant le maître.

Podium Scratch Course 2

Bagarre intense entre ces deux-là, Hervé Somson Profite d’une erreur de Tom Bonduelle, alors en 3ème position, pour monter sur la dernière marche du podium, et dire que 15 jours avant sa participation n’était pas encore confirmée.

En catégorie Mono2, comme à l’accoutumé, Thierry Flégar sort le pilotage dont il a le secret et gagne la course devant Grégory Hache et Thierry Bellanger.

Podium Mono2 Course 2

Podium Course 2, les 2 catégories réunies

Vous voulez en savoir plus, consultez les résultats et autres tour par tour pour vous donner une idée.

Merci à ITS-Results pour les précieuses données fournies sur leur site its-results.com

Le classement des essais

Course 1

Le classement

Le tour par tour

L’historique

Course 2

Le classement

Le tour par tour

L’historique

Bravo à tous les participants et merci à tous les pilotes, accompagnants, organisateurs, officiels, bénévoles et partenaires.

Rendez-vous à Carole les 5, 6 et 7 juillet 2024 pour la 3ème manche du Challenge des Monos Challenge des Monos.

Prenez soin de vous, de votre entourage et à bientôt.